Luther Allison

17/08/1939 - 12/08/1997
luther-allison-biographie-de-guitariste

Luther Allison est né le 17 août 1939 à Widener aux États-Unis. Il est décédé le 12 août 1997 à Madison aux États-Unis. C’est un guitariste et chanteur de blues à la carrière discographique prolifique.

Pendant son enfance il commence la musique en jouant de l’orgue à l’église. Il chante aussi dans une chorale de gospel. Luther Allison aura l’occasion de se familiariser avec le blues en écoutant B.B. King alors que sa famille venait de s’installer à Chicago. Excellent guitariste à la voix puissante, Luther Allison se fait assez vite un nom dans le monde du blues de Chicago. Durant toutes les années 1960 il sera un des fers de lance du blues. Il sort son premier disque « Love me Mama » en 1969.

Il s’installera en Europe et s’orientera petit à petit vers le rock. Citons par exemple l’album « Life is a Bitch » sorti en 1983. Cela lui vaut la disgrâce auprès des puristes du blues qui disent qu’il s’est perdu. Luther Alllison ne s’est pourtant pas éloigné du blues mais les albums qui suivront sont une évolution d’un style blues traditionnel. Citons par exemple l’album « Rich Man ». Pour l’anecdote, cet album est enregistré dans le  studio des Scorpions.

Dans les années 1990 Luther Allison revient à ses premières amours avec deux albums de pur blues. « Blue Streak » et « Reckless » qui seront salués par ses pairs.

Il meurt en 1997 d’un cancer du poumon.

Son fils Bernard Allison est le parrain de l’école dédiée à son père, la « Luther Allison Blues School ».

Discographie de Luther Allison

  • Underground, enregistrements studio en 1958 sorti en 2007 chez Ruf Records
  • Love Me Mama, édité par Delmark en 1969
  • Bad News Is Coming, édité par Motown en 1973
  • Luther’s Blues, édité par Motown 1974
  • Night Life, édité par Gordy en 1975
  • Love Me Papa, édité par Evidence en 1977
  • Gonna Be a Live One in Here Tonight, édité par Rumble en 1979
  • Power Wire Blues, édité par Charly en 1979
  • Live in Paris, édité par Platinum en 1979, réédité par Ruf Records en 2001
  • Live, édité par Blue Silver en 1979
  • Southside Safari, édité par M.I.L. Multimedia en 1983
  • Lets Have a Natural Ball, édité par JSP en 1984
  • Life Is a Bitch, édité par Encore! en 1984
  • Here I Come, édité par Encore! en 1985
  • Serious (en), édité par Blind Pig en 1987
  • Sweet Home Chicago, Charly Records, collection Charly Blues Masterworks, vol.37, enregistré live à Chicago en 1976.
  • Soul Fixin’ Man (en), édité par Alligator en 1994, sorti en Europe sous le nom Bad love
  • Bad Love, édité par Ruf Records en 1994
  • Blue Streak, édité par Alligator et Ruf Records en Europe en 1995
  • Time, édité par Buda en 1995
  • Rich Man, édité par Ruf Records en 1996
  • Live ’89, édité par Ruf Records en 1996
  • Rick Moon, édité par RFR en 1996
  • Live In Montreux, édité par Ruf Records en 1996
  • Reckless (en), édité par Alligator et Ruf Records en Europe en 1997
  • Hand Me Down My Moonshine, édité par Ruf Records en 1998
  • Live in Chicago, édité par Alligator et Ruf Records en Europe en 1999
  • Standing at the crossroads, Night and Day, collection Blues reference, enregistré en 1977, reprend en grande partie les titres de Love me papa
  • Live In Paradise, DVD édité par Ruf Records en 2001
  • Pay It Forward, édité par Ruf Records en 2002
  • Songs from the road, en public à Montréal (Canada) le 04 juillet 1997, accompagné du DVD du spectacle, Ruf Records, 2010

Vidéo populaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *